Entretien avec François Michalon

Interview avec François Michalon, Directeur de Fortuna Editions et des Editions La Providence.

fortuna

«A chaque instant, vivez le meilleur de vous-même.»

François Michalon, vous êtes entrepreneur et le responsable des éditions Fortuna et des éditions La Providence. Vous êtes particulièrement intéressé à la connaissance de soi et au fonctionnement de l’être humain.
En quelques années, vos maisons d’éditions se sont vite développées….25 livres en 2015….et il devrait en sortir encore plus encore en 2016, pouvez-vous dire dans quel état d’esprit vous vous trouvez actuellement ?
Comment voyez-vous 2016 ? Serez-vous au salon du livre en mars ?

François Michalon : Oui, l’entreprenariat c’est une réalité et surtout un état d’esprit. L’édition étant chronophage, il est indispensable de s’entourer d’une bonnee équipe réactive comprenant, création graphique, imprimeurs, diffuseurs, distributeurs, relation presse, libraires et médias pour essayer de satisfaire le lecteur, l’auteur et l’éditeur !A cela, rajoutez un ingrédient indispensable, la Chance !
Le monde de l’édition est un monde à part avec un fonctionnement méconnu du grand public. Donc publier 25 titres sur 12 mois, c’est un challenge ! Mais quelle joie de pouvoir transmettre un savoir, des connaissances, des émotions, du rêve et du rire.

Effectivement, nous attirons de plus en plus de lecteurs et d’auteurs. Certains auteurs médiatiques nous ont rejoints comme Nelson Monfort, Francis Lalanne ou encore Fabien Lecoeuvre. D’autres sont en devenir et cette équipe permet de démarrer 2016 avec fougue, enthousiasme, et d’être présents au salon du livre de Paris.
Certes il nous faut surprendre, oser, trouver le bon sujet, le bon titre, le bon moment mais aussi l’auteur capable d’aller au-devant du public. Aujourd’hui nous demandons à l’auteur, en plus d’écrire, d’avoir le talent de promotionner son livre en conférences, interventions publiques, dédicaces et nous l’accompagnons pour cela. Si un auteur ne peut / veut le faire, il ne pourra intégrer nos éditions ! Autre point capital est la relation auteur / éditeur. Certaines grandes plumes publiées chez de grandes maisons nous sollicitent afin de retrouver ce qui leur manquent : une relation vraie, des échanges, une considération, une attention et cela dès la création de leur livre. L’auteur est parfois fragile, sensible, mais en premier, c’est un être humain.

michalon2

Vous publiez des livres sur des thèmes sérieux ou graves (stress, burn out, la santé, la violence…) mais vous avez aussi des livre humoristiques pour juste rire et non se moquer….il y a la série des perles : Les perles des footballeurs, les perles des journalistes sportifs etc. mais aussi par exemple cet ouvrage amusant (voir ci-dessous) « Les bons mots des buveurs de bière » de Jean Hansmaennel, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

François Michalon : Oui, il y a des sujets sérieux que nous traitons toujours d’un côté bénéfique, d’autres plus futiles. Nous proposons des points de vue différents, avec des auteurs ayant une légitimité sur le sujet, apportant des solutions aux lecteurs. Nous avons traité du cancer du sein, d’Alzheimer, du Burn out, et aussi de la NDE avec un excellent ouvrage Mémorandum pour l’au delà de Vincent Hamain. J’ai toujours privilégié l’humour, qui entraine la joie. Il est vrai que nous ne pourrons obtenir le Goncourt avec les Perles des journalistes sportifs, mais divertir, amuser et faire rire, oui ! De plus cet état se transmet, donc nous sommes utiles !
Quant aux bons mots des buveurs de bières, c’est un inédit qui va permettre de se cultiver et de s’amuser, éventuellement de boire avec modération. De plus l’auteur est connait très bien le monde de la bière pour avoir dirigé une marque internationale !

Il y a aussi des romans « feel good »….comme ce nouveau roman « 49 ans et demi »…d’Edith Rébillon où l’héroïne, Victoire veut réinventer sa vie à 49 ans et demi, pouvez-vous nous dire quelques mots sur l’histoire et son auteur ?

François Michalon : Edith Rébillon, éternelle positive, qui sans mettre sous le boisseau le vertige du temps qui passe, et qui ne nous fait pas plaisir, nous démontre que la vie continue, belle, amoureuse, étonnante aussi,… à tout âge.
Ce joli roman rose (et ce n’est pas pour rien !) est un cadeau qui rassure toutes celles et ceux qui ont le vertige de la cinquantaine.
49ans et demi… C’est d’après l’auteur, une nouvelle adolescence l’impatience de vivre d’aimer et se laisser aimer. On est dans l’urgence de vie, de notre vie.
Même si, il n’est pas toujours facile de réapprendre l’impudeur de l’amour avec un nouvel amant. Surtout quand notre corps ne nous plait plus, avec ces petites imperfections …
Vaste sujet d’angoisse pour les femmes mais pour les hommes aussi ….
Victoire se relève d’un cauchemar, sa fille Marie sort de l’enfance. Il faut gérer cette relation mère fille, fusionnelle mais aussi son détachement puisqu’il faut bien en passer par là…
Encore l’adolescence !!!
La grand-mère, 73 ans fait une belle rencontre et vit pleinement avec son nouvel amour de 82 ans, Tout en légèreté…Ce qui donne à Victoire un nouvel horizon, pleins d’imprévus et de belles aventures.
La vie n’est pas fichue, n’en déplaise aux adeptes du jeunisme…Tout continue !!!

michalon1.jpg

Certains livres abordent aussi des mystères….comme ce nouveau livre de Kris Darquis/Jacques Lefranc « L’Arc de Roseline, le secret Templier de Rennes-le-Château… » J’ai appris que le fameux Tarot de Marseille pourrait devoir son appellation non pas à la ville de Marseille mais à un sanctuaire proche de Limoux qui se nichait au Moyen Age sur un domaine appartenant à l’Ordre du Temple ?

François Michalon : Oui les mystères sont passionnants, d’autant plus lorsque les auteurs nous révèlent leurs investigations et trouvailles ! C’est un récit passionnant qui a demandé aux auteurs des mois, des années de recherches, de réflexions et de trouvailles hors du commun. Beaucoup de coïncidences heureuses et étonnantes permettent de dégager de nouvelles hypothèses. Les amateurs de Rennes – le-Château, du tarot, les historiens et les aventuriers vont se régaler de part la richesse du contenu.

Le livre « Défendons l’humain pour une nouvelle France » est un livre plus social…mais il met l’être humain au centre du changement sociétal. Que veut-dire son auteur John-Frédéric Lippis lorsqu’il écrit : « La France n’est pas à réformer mais à reformer » ?

François Michalon : Je le confirme et c’est écrit par un auteur et musicien de talent et de coeur, reconnu à l’international. Selon lui : on nous parle de réformes depuis plus de 20 ans et que c’est le carburant des politiques pour se faire élire avec leurs promesses, sans jamais pouvoir réformer ensuite, soit par blocage des institutions ou système, ou encore leur incapacité à le faire. Réformer aujourd’hui est dépassé, car nous avons perdu trop de temps, les citoyens souffrent, et la France est malade, sa gestion désastreuse nous mène à une solution plus efficace : Reformer.
Réformer = rustine collée pour avancer sans régler les choses.
Reformer sera de prendre en considération les nouvelles réalités et les préoccupations présentes des français, de l’individu, de l’humain. Un changement en profondeur.
Bousculer le confort politique par une action immédiate qui soit lisible pour les français. Réduire le train de vie de l’Etat, mais ne pas faire d’économie sur ce qui est vital pour le citoyen.
Choisir l’efficacité politique plus que sa mise en scène. et tout cela dans le bon sens de chacun. La France est un grand pays. Osons continuer l’histoire et être à la hauteur des valeurs des hommes qui nous ont donné la liberté.

Vous avez réussi à faire un partenariat avec tous les boulangers de France (ou en tout cas une bonne partie je crois) avec ce livre pour petits et grands « Artur et l’Etoile bleue » de Michel CAVARD…expliquez-nous pourquoi les boulangers se sont sentis concernés ?

François Michalon : Oui, c’est aussi une première !
Suite à une présentation de son conte pour enfants » Artur et l’étoile Bleue » à la réunion Communication de la Confédération Nationale des Boulangers, Michel Cavard l’auteur, a pu en quelques minutes convaincre les responsables des
Différentes fédérations régionales de par l’esprit et la philosophie de l’histoire du petit Artur d’un partenariat de Communication via leurs réseaux sociaux, leur site internet et la revue de la Confédération, soit 36.000 boulangers !

En effet la mission d’Artur est de venir sur la planète Terre pour faire du pain à tous les enfants qui n’en ont pas. Pour ce faire la fée Patou de l’Etoile Bleue a pu de sa baguette magique, transformée Luminix, la soucoupe volante d’Artur en four à pain, pour que l’on puisse dire un jour: « Avec Artur, la Fin de la Faim un Pain c’est Tout  »
Ce conte a été magnifiquement préfacé par Francis Lalanne qui a dit d’Artur:
-Mon petit Artur, tu seras peut être le nouveau petit Prince, un nouveau messager d’Amour du 3 ème Millénaire « .
Cliquez pour voir le lien de la vidéo de Francis

Site web pour les éditions Fortuna et La Providence :
http://club.editionsfortuna.net

Présentation des livres cités dans cette interview avec François Michalon :

Les bons mots des buveurs de bière de Jean Hansmaennel
Parution : Mars 2016 – Fortuna Editions
Depuis la nuit des temps – ou du moins depuis que l’homme a inventé l’agriculture – la bière est une boisson de convivialité, qui invite à l’échange et au parler vrai.
Ce compagnon de longue date délie les langues, des plus timides aux mieux pendues, des plus anonymes aux plus célèbres. Je suis parti à la recherche de ces bons mots, réflexions et autres proverbes que la bière a fait naître dans la littérature, la sagesse populaire ou tout simplement l’ivresse de l’instant. J’en ai trouvé beaucoup. Car la bière a fait couler beaucoup d’encre. Je vous en livre ici quelques perles, en remontant le temps depuis sa nuit.

fortuna-memo       fortuna-49

Mémorandum pour l’au-delà de Vincent Hamain
Editions La Providence – mars 2015
Si des témoignages d’Expériences de Mort Imminente ont déjà été rapportés, aucun ou peu ne présente cette extraordinaire particularité d’être une sorte de « visite guidée » de l’au- delà. Un témoignage qui, rappelons-le, lui a été expressément demandé puisque vingt ans après, n’osant pas encore vraiment en parler, Vincent Hamain s’est entendu rappeler : « Mais que fais-tu de nous ? »

49 ans et demi… de Edith Rébillon
Parution : Mars 2016 – Fortuna Editions
C’est quand tout nous échappe, quand la vie est dans une impasse, quand plus rien n’est à sauver qu’il faut avoir le courage de se sauver…
Victoire veut réinventer sa vie, échapper à son destin de femme blessée. Mais elle est proche de ses 50 ans, avec toutes ses interrogations sur le temps qui passe, le temps qui lui reste, cette moitié de vie qu’il ne faut pas louper…

L’Arc de Roseline
Le secret templier de Rennes-le-Château
de Kris DARQUIS et Jacques LEFRANC
Editions La Providence – Parution : Janvier 2016
Le livre est le récit – sous forme d’enquête – des recherches effectuées par les deux auteurs et de leurs découvertes sur le terrain avec illustrations à la clef.
Rennes-le-Château est considéré depuis des décennies comme un épicentre par les passionnés de mystères ésotériques. L’énigme posée par les constructions dispendieuses et extravagantes de l’abbé Saunière interroge les esprits depuis près de cinquante ans et a servi de base au best-seller du Da Vinci Code.

Défendons l’humain pour une nouvelle France de John-Frédéric Lippis
Editions Fortuna – Novembre 2015
Extrait d’un commentaire de Christiane Peugeot sur ce livre :
« La France n’est pas à réformer mais à reformer ». J’adhère à ce titre évocateur ! Impossible de rester indifférent à cet ouvrage rassembleur. John-Frédéric Lippis, « ce lion qui rugit pour la paix », nous livre sa vision et son amour incommensurable pour la France. Discipliné, travailleur, et généreux, on sent dans ses lignes l’amour et l’essentiel. Son atout : sa philosophie de vie. Un brilant esprit de tolérance et d’intelligence. »

ARTUR et l’Etoile Bleue de Michel CAVARD
Editions Fortuna – Parution : Novembre 2015
Artur vit sur une étoile magique « l’Etoile Bleue », sur laquelle tous les enfants sont heureux car ils ont la chance de manger à leur faim. Un jour, Patou donne au petit Artur une mission : se rendre sur la planète Terre à bord de « Luminix », sa soucoupe volante, pour venir en aide aux enfants qui n’ont pas de pain à manger…

Article, Entretien avec François Michalon